Accès rapide aux rubriques  : Instances de concertationDiagnostics partagésGroupes de travail

La concertation avec les partenaires locaux se fait à plusieurs niveaux.

Table de concertation Tactique

La Table de concertation Tactique de la MAIA Oise Est est constituée de représentants des différents services du territoire intervenant dans le parcours de santé des personnes âgées en perte d’autonomie ou auprès de leurs aidants : structures sanitaires, sociales, médico-sociales, d’aide aux aidants, ainsi que les Unions Régionales des Professionnels de Santé Libéraux.

Cette instance se réunit trois à quatre fois par an pour identifier en commun les forces, les  faiblesses, et les axes d’amélioration dans l’organisation de l’offre et des modalités de prise en charges des personnes. Un diagnostic territorial partagé est réalisé et réactualisé périodiquement, et des plans d’actions définis.

Elle valide aussi la méthode et les outils de déploiement du Guichet Intégré sur le territoire.

Table de concertation Stratégique

La Table de concertation Stratégique est composée des institutions en charge du financement, de la planification et de la régulation de l’offre en matière de santé et d’autonomie. Des représentants d’usagers en sont également membres.

Elle se réunit deux fois par an. Elle fixe les orientations stratégiques de la MAIA et valide ses travaux.

Le diagnostic territorial partagé est notamment présenté à cette instance, de même que son programme d’actions. Ces réflexions
appuient ainsi les institutions publiques pour la mise en œuvre de politiques adaptées aux besoins au niveau local.

Des groupes de travail ou d'échange de pratiques

Des pistes d’action sont définies par les deux instances de la MAIA, et des groupes de travail ou d’échange de pratiques ciblés, organisés en fonction des besoins.

Les groupes de travail thématiques permettent d’approfondir des réflexions, d’élaborer des outils partagés, des procédures ou protocoles, d’organiser des partenariats, de préparer des projets communs. Tandis que les groupes d’échange de pratiques favorisent le partage d’expérience entre structures.